TRASHED – Semaine Européenne de Réduction des Déchets

TRASHED – Semaine Européenne de Réduction des Déchets

RETOUR SUR NOTRE EVENEMENT

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets organisée du 17 au 25 novembre, le collectif Alternatiba Mulhouse a proposé à la Passerelle de Rixheim une soirée ciné-débat avec la projection de TRASHED.
TRASHED suit le voyage à travers le monde de l’acteur oscarisé Jeremy Irons pour étudier les dommages causés par les déchets sur l’environnement et notre santé. De l’Islande à l’Indonésie en passant par la France et le Liban, il rencontre des scientifiques, des politiciens et des gens ordinaires dont la santé et le mode de vie ont été profondément affectés par cette pollution. Terrible et beau à la fois, ce documentaire délivre aussi un message d’espoir et montre qu’il existe des démarches alternatives pour régler le problème.

A l’issue du film, nous avons échangé au sujet des problèmes et solutions locales avec Philippe Wolf, conseiller municipal à Rixheim et membre d’EELV et des membres du public.
Après une présentation rapide des actions d’Alternatiba dans le domaine et de la sensibilisation effectuée lors du festival, une intervenante prend la parole pour dire qu’elle a décidé de devenir végétarienne après avoir vu le film… C’est un exemple de réaction prévisible à ce que montre ce documentaire : l’urgence est là sous nos yeux et c’est consternant ! Comment ne pas changer nos habitudes…
Notre société de consommation capitaliste fabrique tellement de déchets que les océans et mers en sont infestés et c’est irréversible ! Par exemple on découvre un village lacustre situé en Asie qui dans son état actuel mettrait 20 ans à être nettoyé... Après une analyse scientifique des dommages de la présence des déchets en masse dans notre environnement, le film met l’accent sur les solutions que de nombreux membres du public mettent déjà en oeuvre et on a envie de continuer à croire qu’il est possible d’inverser la tendance !

Vivre en Zero déchet, qui comme son nom ne l’indique pas consiste à réduire sa quantité de déchets…arriver à zero serait utopique bien sûr. Mais tendre vers ce Zero déchets c’est faire évoluer ses habitudes : le vrac oui, mais avec des sacs réutilisables, des bocaux, le savon au lieu du gel douche, composter, plus d’essuie-tout ni de serviettes en papier mais des serviettes en tissu, bannir les bouteilles en plastiques, les aliment sur-emballés, le plastique en général. En effet c’est un des déchet les plus dangereux car non-biodégradable…

Pour se donner plein de bonnes idées https://www.famillezerodechet.com/

Les 5 R du zero déchet REFUSE / REDUICE / REUSE / RECYCLE / ROT

Quelques adresses / Idées locales

Nous devons aussi lutter contre l’obsolescence programmée en faisant réparer nos équipements plutôt que d’acheter neuf. Localement le réseau Envie « L’électroménager rénové garanti » (Illzach) récupère et répare du gros électroménager, le Fala de Kingersheim organise des Repair Café… Pour les vêtements, la friperie rue de l’Ours à Mulhouse Hédoniste 42, la Bohême place de la Concorde, Emmaüs à Cernay sans oublier le Relais qui propose un choix dingue de vêtements d’occasion à Ding Fring…

Nouveau dans le réseau la Cité du Réemploi – Recyclerie va ouvrir ses portes l’année prochaine à Illzach, plus d’infos à venir… Et à DMC si vous recherchez divers matériaux l’association la ressourcerie l’Art et la Matière est une vraie caverne d’Ali Baba !

Acheter d’occasion, réduire sa consommation tout simplement, vivre avec l’essentiel, troquer, prêter, louer, miser sur le durable, dire non au gaspillage,… Il y a 1001 solutions et le plus souvent, modifier 1 de nos (mauvaises) habitudes donne ensuite envie d’en modifier d’autres pour devenir de + en + cohérent !

Merci au public, à l’équipe de M2A, Lara Million, Elodie Passat, Anne Moldo
et à la Passerelle pour son accueil !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.